Bonbons de Noël // chocolat au lait, ganache blanche aux zestes d’orange


Pour 40 bonbons au chocolat au lait
200 g de chocolat de couverture lait, 40% Ghana


Pour la ganache
150 g de chocolat blanc
1 zeste d’orange
15 cl de crème liquide entière
80 g de beurre pommade


Le tempérage du chocolat

Mettez la moitié du chocolat au lait, cassé en petits morceaux dans un saladier posé sur un bain-marie. Préparez également un saladier d’eau froide. Puis procédez au tempérage du chocolat.

Le tempérage du chocolat étant délicat, lisez-bien les étapes suivantes avant de les commencer.

Étape 1 : La fonte du chocolat – Faites fondre le chocolat très doucement, sans cesser de le remuer et de vérifier la température avec un thermomètre de cuisson. Montez la température jusqu’à ce qu’elle soit comprise entre 45°C à 50°C. Dès que le chocolat est à 46°C, sortez-le et plongez-le dans l’autre saladier d’eau froide (en faisant très attention de pas projeter d’eau dans le chocolat). Ajoutez tout de suite, la moitié du chocolat restant et bien remuer pour le faire fondre. Cela aura pour effet de baisser la température du chocolat.

Étape 2 : Le tempérage du chocolat – Lorsque la température du chocolat est entre 25°C et 26°C, replongez le saladier dans votre bain-marie chaud, pour quelques secondes jusqu’à ce qu’il soit compris entre 29°C et 30°C.

Étape 3 : Le travail du chocolat – Vous pouvez maintenant travailler votre chocolat. Si vous avez bien suivit la courbe de tempérage du chocolat, celui-ci sera brillant et croquant à la dégustation. De plus, il ne fondra pas sur les doigts et les chocolats se démouleront très facilement.

TRÈS IMPORTANT : Cette courbe de tempérage est propre au chocolat au lait. Elle sera différente selon que le chocolat est noir ou blanc.


Préparez les coques de chocolat

Versez le chocolat tempéré dans les moules à chocolat. Il est nécessaire de remplir jusqu’en haut, chaque cavité du moule. Retournez votre moule pour laisser couler l’excédent de chocolat, durant quelques minutes. Pensez à bien récupérer ce qui coule. Retournez votre moule et raclez le bord de chaque cavité avec une spatule lisse. Ainsi, les bords de vos chocolats seront nets. Laissez refroidir votre moule au frigo durant 15 minutes.


La ganache aux zestes d’orange

Faites bouillir la crème liquide, puis versez-la sur le chocolat blanc coupé en petits morceaux. Mélangez pour faire fondre le chocolat puis ajoutez le beurre pommade. Fouettez le tout pour obtenir une ganache lisse. Ajoutez les zestes d’orange. Réservez 15 mn au frigo.


Fourrez les chocolats

Ressortez le moule du frigo, puis fourrez vos chocolat avec la ganache refroidie. Attention de ne pas remplir jusqu’en haut de chaque cavités du moule, de façon à pouvoir les fermer avec du chocolat. Lorsque les cavités sont remplies, remettez le moule au frigo pour une heure.


Fermez les chocolats

Au bout d’une heure, ressortez votre moule du frigo. Reprenez votre reste de chocolat tempéré et refaites-le fondre si besoin. Bouchez ensuite chaque cavité du moule. Raclez bien les bords pour aider au démoulage et laissez au frigo jusqu’au lendemain. Vous pourrez ensuite les démouler puis les déguster.





Bonbons de Noël // chocolat au lait, ganache praliné clémentine


Pour 40 bonbons au chocolat au lait
200 g de chocolat de couverture lait, 40% Ghana


Pour la ganache
150 g de chocolat blanc
1 zeste de clémentine
3 cuillères à soupe de pâte de praliné
15 cl de crème liquide entière
80 g de beurre pommade


Le tempérage du chocolat

Mettez la moitié du chocolat au lait, cassé en petits morceaux dans un saladier posé sur un bain-marie. Préparez également un saladier d’eau froide. Puis procédez au tempérage du chocolat.

Le tempérage du chocolat étant délicat, lisez-bien les étapes suivantes avant de les commencer.

Étape 1 : La fonte du chocolat – Faites fondre le chocolat très doucement, sans cesser de le remuer et de vérifier la température avec un thermomètre de cuisson. Montez la température jusqu’à ce qu’elle soit comprise entre 45°C à 50°C. Dès que le chocolat est à 46°C, sortez-le et plongez-le dans l’autre saladier d’eau froide (en faisant très attention de pas projeter d’eau dans le chocolat). Ajoutez tout de suite, la moitié du chocolat restant et bien remuer pour le faire fondre. Cela aura pour effet de baisser la température du chocolat.

Étape 2 : Le tempérage du chocolat – Lorsque la température du chocolat est entre 25°C et 26°C, replongez le saladier dans votre bain-marie chaud, pour quelques secondes jusqu’à ce qu’il soit compris entre 29°C et 30°C.

Étape 3 : Le travail du chocolat – Vous pouvez maintenant travailler votre chocolat. Si vous avez bien suivit la courbe de tempérage du chocolat, celui-ci sera brillant et croquant à la dégustation. De plus, il ne fondra pas sur les doigts et les chocolats se démouleront très facilement.

TRÈS IMPORTANT : Cette courbe de tempérage est propre au chocolat au lait. Elle sera différente selon que le chocolat est noir ou blanc.


Préparez les coques de chocolat

Versez le chocolat tempéré dans les moules à chocolat. Il est nécessaire de remplir jusqu’en haut, chaque cavité du moule. Retournez votre moule pour laisser couler l’excédent de chocolat, durant quelques minutes. Pensez à bien récupérer ce qui coule. Retournez votre moule et raclez le bord de chaque cavité avec une spatule lisse. Ainsi, les bords de vos chocolats seront nets. Laissez refroidir votre moule au frigo durant 15 minutes.


La ganache praliné clémentine

Faites bouillir la crème liquide, puis versez-la sur le chocolat blanc coupé en petits morceaux. Mélangez pour faire fondre le chocolat puis ajoutez le beurre pommade. Fouettez le tout pour obtenir une ganache lisse. Ajoutez le praliné et le zeste de la clémentine. Réservez 15 mn au frigo.


Fourrez les chocolats

Ressortez le moule du frigo, puis fourrez vos chocolat avec la ganache refroidie. Attention de ne pas remplir jusqu’en haut de chaque cavités du moule, de façon à pouvoir les fermer avec du chocolat. Lorsque les cavités sont remplies, remettez le moule au frigo pour une heure.

bonbons-noel-chocolat-lait-ganache-praline-clementine


Fermez les chocolats

Au bout d’une heure, ressortez votre moule du frigo. Reprenez votre reste de chocolat tempéré et refaites-le fondre si besoin. Bouchez ensuite chaque cavité du moule. Raclez bien les bords pour aider au démoulage et laissez au frigo jusqu’au lendemain. Vous pourrez ensuite les démouler puis les déguster.


 




Les sablins sous la neige

Quantité : 26 petits sablés
Préparation : 25 minutes
Réfrigération : 1 heure
Cuisson : 8 mn
Température : 180°C

INGREDIENTS

La pâte à sablés chocolats
80 g de beurre pommade
1/2 càc d’extrait de vanille
55 g de sucre semoule
1 oeuf
50 g de poudre de noisette
110 g de farine
25 g de cacao amer en poudre

La meringue
30 g de blancs d’oeuf
30 g de sucre en poudre
30 g de sucre glace


La pâte à sablés chocolats

Fouettez le beurre pommade, l’extrait de vanille, le sucre et l’œuf dans un saladier à l’aide d’un batteur électrique. Incorporez la poudre de noisette puis la farine et le cacao tamisés. Étalez la pâte sablée au rouleau entre deux feuilles de papier sulfurisé, sur 2 à 3 mm d’épaisseur. Laissez reposer au frigo, durant 1 heure.


Façonnage des sablins

Préchauffez le four à 180°C. Ressortez la pâte à sablé du frigo. Avec un emporte-pièce en forme de sapin, découpez les sablés et disposez-les sur une plaque du four chemisée de papier sulfurisé. Faîtes cuire durant 5 minutes, puis laissez refroidir sur une grille.


La meringue

Dans un petit saladier, battez au fouet le blanc d’œuf en y intégrant la moitié du sucre semoule. Montez la meringue en fouettant de plus en plus vite. Ajoutez ensuite la moitié restante de sucre semoule et continuer de battre pour rendre la meringue brillante. Ajoutez ensuite le sucre glace en mélangeant délicatement.


Décoration des sablins

Trempez le haut de chacun des sablins dans la meringue pour imiter la neige. Disposez sur un plat recouvert de sucre glace. Vous pouvez déposer une grosse cuillère de meringue sur votre plat de service, et y disposer quelques petits sapins.

 




Les mendiants aux fruits secs


Une pure gourmandise de Noël. Du chocolat noir, des amandes, des noisettes, du pralin, des fruits secs, des pistaches, et voici des petits mendiants très gourmands, à picorer sans modération.



Ingrédients : 200 g de chocolat noir, aux éclats de fèves de cacao, des fruits secs : amandes, raisins secs, noix, pistaches, du pralin en grains


  1. Faire fondre le chocolat au bain-marie.
  2. Prendre un moule en silicone, à empreintes. J’ai pris un tapis à macaron.
  3. Garnir les empreintes de chocolat.
  4. Déposer les fruits secs sur le chocolat
  5. Réserver quelques heures au frigo, le temps que le chocolat prenne bien.
  6. Démouler délicatement les mendiants.


mendiants-noel

 




Les truffes noires

Pour les choc’addicts. Le cacao amer qui enrobe chaque truffe, contre-balance le sucre de la ganache au chocolat noir.


36 pièces | budget : bon marché | difficulté : débutant | préparation : 30 mn  | repos : 12 heures



Ingrédients : 350g de chocolat au lait, 25 cl  de crème fleurette, 100 g de cacao amer en poudre, 50 g de beurre, 100 g de cacao en poudre


  1. Cassez le chocolat en morceaux, et faites le fondre au bain-marie.
  2. Portez la crème à ébullition. Versez-la sur le chocolat et le beurre. Fouettez vivement.
  3. Tapissez un moule à gâteaux de papier cuisson, et y versez la préparation.
  4. Laissez au frigo, durant toute une nuit.

truffes-chocolat-casserole


 

Préparation des truffes

  1. Le lendemain, sortez le plat du frigo.
  2. Avec une petite cuillère, prenez une petite quantité de chocolat et roulez les truffe dans le cacao.

truffes-chocolat-plat


 

 




Les truffes au pralin

Voilà des truffes facilement réalisables. Une ganache au chocolat noir, enrobée de pralin craquant.


12 pièces | budget : bon marché | difficulté : débutant | préparation : 30 mn  | repos : 12 heures



chocolat au lait : 350 g
crème fleurette : 25 cl
pralin concassé : 100 g
beurre : 50 g
cacao en poudre : 100 g


  1. Cassez le chocolat en morceaux, et faites le fondre au bain-marie.
  2. Portez la crème à ébullition. Versez-la sur le chocolat et le beurre. Fouettez vivement.
  3. Tapissez un moule à gâteaux de papier cuisson, et y versez la préparation.
  4. Laissez au frigo, durant toute une nuit.

truffes-chocolat-casserole

 


 

Préparation des truffes

  1. Le lendemain, sortez le plat du frigo.
  2. Avec une petite cuillère, prenez une petite quantité de chocolat et roulez les truffes dans le pralin pour bien les recouvrir.

truffes-chocolat-plat


 

 




Les truffes coco

Inspiration des îles pour préparer ces truffes au chocolat et noix de coco.


12 pièces | budget : bon marché | difficulté : débutant | préparation : 30 mn  | repos : 12 heures



Ingrédients : 350g de chocolat au lait, 25 cl  de crème fleurette, 100 g de noix de coco râpée, 50 g de beurre, 100 g de cacao en poudre


  1. Casser le chocolat en morceaux, et le faire fondre au bain-marie.
  2. Porter la crème à ébullition et la verser sur le chocolat et le beurre. Fouetter vivement.
  3. Tapisser un moule à gâteaux de papier cuisson, et y verser la préparation.
  4. Laisser au frigo, durant toute une nuit.

truffes-chocolat-casserole

 


Préparation des truffes

  1. Le lendemain, sortir le plat du frigo.
  2. Avec une petite cuillère, prendre une petite quantité de chocolat et rouler les truffes dans la noix de coco.

truffes-chocolat-plat


 

 

 




La bûche de l’Avent

La bûche de l’Avent : Trois goûts composent cette buche, ce qui donne trois fois plus d’occasions d’en reprendre.
– Pour les cubes verts : mousse à la menthe, meringues chocolat et feuillantine chocolat noir.
– Pour les cubes blancs : mousse au chocolat blanc vanille, crémeux caramel fleur de sel et feuillantine chocolat noir.
– Pour les cubes rouges : mousse framboise mûre, meringues à la rose et feuillantine chocolat noir.
– Glaçages miroirs rouges, blancs ou verts et chiffres en chocolat noir et dorés.


personnes : 12  | difficulté : technique | préparation : 4 heures | congélation : 1 nuit


A FAIRE LA VEILLE

Etape #1 : LA MERINGUE


blanc d’œuf : 39 g
sucre semoule : 39 g
sucre glace : 39 g
cacao amer : 1 cuillère à soupe
colorant marron : 1 pointe de couteau
colorant rose : 1 petite pointe de couteau
arôme à la rose : 10 gouttes

Montez en neige souple le blanc d’œuf et ajoutez progressivement le sucre semoule. Serrez les blancs et ajoutez le sucre glace. Serrez à nouveau. Partagez la pâte à meringue en deux. Ajoutez le colorant marron dans l’une des moitié de pâte à meringue. Ajoutez le colorant rose et l’arôme de rose dans l’autre moitié de pâte à meringue. Sur une feuille de cuisson, pochez 9 meringues marrons en forme de petits dômes et saupoudrez-les de cacao. Puis pochez 9 meringues roses en forme de petits dômes. Cuisez vos meringues durant 2 heures à 80°C. Puis laissez-les toute la nuit dans le four éteint, pour les faire bien sécher.

Etape #2 : LE CREMEUX CARAMEL



crème fleurette : 200 g
jaunes d’œuf : 40 g
sucre semoule : 32 g
sucre semoule : 22 g
gélatine en feuille Or 200 Bloom : 2 g
fleur de sel : 1 petite pincée

Réalisez un caramel à sec, bien doré. Faîtes tiédir la crème fleurette puis versez-la sur les jaunes d’œufs mélangés au sucre. Ajoutez la fleur de sel puis la gélatine ramollie et essorée et cuisez le tout à 80°C. Retirez la casserole du feu. Versez le crémeux caramel dans un moule à empreintes. Laissez au congélateur jusqu’au lendemain.


 

A FAIRE LE LENDEMAIN

Etape #1 : FEUILLANTINE AU CHOCOLAT

Faîtes fondre le chocolat noir avec le beurre de cacao. Ajoutez le praliné puis les gavottes. Étalez finement la feuillantine en 3 rectangles de 15×15 cm. Réservez.


chocolat noir : 200 g
beurre de cacao : 72 g
praliné : 200 g
gavottes : 300 g

Faîtes fondre le chocolat noir avec le beurre de cacao. Ajoutez le praliné puis les gavottes. Étalez finement la feuillantine en 3 rectangles de 15×15 cm. Réservez.

 

Etape #2 : LA MOUSSE A LA MENTHE


Pour la mousse à la menthe

crème liquide : 90 g + 195 g
jaune d’oeufs : 30 g
gélatine Or 200 Bloom : 4 g
chocolat blanc : 130 g
colorant vert prairie (vert clair) : 1 pointe de couteau
arôme menthe : 1 cuillère à café
9 meringues au cacao

Pour la pâte à bombe

jaune d’oeufs : 45 g
eau : 45 g
lait en poudre : 15 g
glucose : 10 g

Préparez la mousse à la menthe : Faites bouillir 90 g de crème. Réalisez une crème anglaise en ajoutant les jaunes d’oeufs puis la gélatine ramollie et égouttée. Versez sur le chocolat blanc et bien mélanger pour faire fondre le chocolat blanc. Ajoutez le colorant vert et l’arôme menthe. Réservez au frigo.

Préparez la pâte à bombe : Faites chauffer les ingrédients de la pâte à bombe au bain-marie, jusqu’à 70°C. Puis montez au batteur.

Terminez la mousse à la menthe : Faites mousser les 195 g de crème. Puis mélangez les trois préparations.

Montage de l’entremet : Chemisez un cadre de 15x15cm, de film alimentaire. Versez la mousse en égalisant bien la surface. Ajoutez 9 petites meringues au cacao, en mettant la partie bombée à l’intérieur de la mousse. Positionnez les 9 petites meringues au cacao, la partie bombée à l’intérieur de la mousse et bien au centre de carrés imaginaires de 5x5cm. Fermez l’entremet avec un rectangle de croustillant feuillantine. Filmez et congelez jusqu’au lendemain.

 

Etape #3 : LA MOUSSE A LA VANILLE


Pour la mousse à la vanille

crème liquide : 90 g + 195 g
jaune d’oeufs : 30 g
gélatine Or 200 Bloom : 4 g
chocolat blanc : 130 g
colorant blanc : quantité suffisante

Pour la pâte à bombe

jaune d’oeufs : 45 g
eau : 45 g
lait en poudre : 15 g
glucose : 10 g

Préparez la mousse à la vanille : Faites bouillir 90 g de crème. Réalisez une crème anglaise en ajoutant les jaunes d’oeufs puis la gélatine ramollie et égouttée. Versez sur le chocolat blanc et bien mélanger pour faire fondre le chocolat blanc. Réservez au frigo.

Préparez la pâte à bombe : Faites chauffer les ingrédients de la pâte à bombe au bain-marie, jusqu’à 70°C. Puis montez au batteur.

Terminez la mousse à la vanille : Faites mousser les 195 g de crème. Puis mélangez les trois préparations.

Montage de l’entremet : Sortez les crémeux du congélateur et les démouler. Chemisez un cadre de 15x15cm, de film alimentaire. Versez la mousse en égalisant bien la surface. Positionnez les crémeux au caramel, la partie bombée à l’intérieur de la mousse et bien au centre de carrés imaginaires de 5x5cm. Fermez l’entremet avec un rectangle de croustillant feuillantine. Filmez et congelez jusqu’au lendemain.

 

Etape #4 : LA MOUSSE FRAMBOISE MURE


mélange de mûres et framboises fraîches : 225 g
sucre semoule : 40 g
gélatine en feuille Or 200 Bloom : 4 g
crème fleurette : 110 g
meringues à la rose : 9

Préparez la mousse à la framboise & mûre : Faîtes ramollir la gélatine dans de l’eau froide. Mixez les mûres et les framboises et les passez au chinois pour ne récupérer que le jus. Ajoutez le sucre et faîtes chauffer le mélange. Retirez du feu et ajoutez la gélatine ramollie et essorée. Laissez refroidir au frigo. Montez la crème fleurette en chantilly souple et la mélanger au jus des fruits refroidis.

Montage de l’entremet : Chemisez un cadre de 15x15cm, de film alimentaire. Versez la mousse en égalisant bien la surface. Positionnez les meringues à la rose, en mettant la partie bombée à l’intérieur de la mousse et au centre de carrés imaginaires de 5x5cm. Fermez l’entremet avec un rectangle de croustillant feuillantine. Filmez et congelez jusqu’au lendemain.

 

Etape #5 : LES GLAÇAGES MIROIRS


gélatine en poudre Or 200 Bloom : 40 g
eau (pour hydrater la gélatine) : 280
eau : 250 g
sucre semoule : 600 g
glucose : 600 g
lait concentré non sucré : 400 g
chocolat blanc : 600 g
colorants en poudre  : QS de vert prairie, QS de blanc, QS de rouge coquelicot

Hydratez la gélatine avec les 280 g d’eau. Portez à ébullition l’eau, le sucre et le glucose. Versez sur le lait concentré et la gélatine hydratée, puis sur le chocolat blanc cassé en petits morceaux. Plongez un pied mixeur au fond de la casserole en évitant de faire des bulles, qui seraient très disgracieuses sur le gâteau. Divisez la quantité de glaçage en 3 parts égales et les colorez avec les différents colorants. Utilisez les glaçages à 27°C pour qu’ils nappent bien les cubes.

 


Etape #6 : MONTAGE DE LA BUCHE


Sortez les entremets du congélateur et démoulez-les. Puis découpez les entremets en 9 cubes de 5×5 cm de côté, chacun. Placez-les sur une grille, elle-même posée sur un plat creux pour récupérer l’excédent de glaçage. Puis nappez-les avec le glaçage à 27°C, et laissez-le couler. Récupérez le glaçage du plat creux, et si besoin, nappez une deuxième fois sans attendre, les 9 cubes. Le glaçage vert servira à napper les mousses à la menthe. Le glaçage blanc servira à napper les mousses à la vanille. Le glaçage rouge servira à napper les mousses à la framboise mûre. Disposez les cubes sur un joli plateau, en les mélangeant harmonieusement. Déposez sur chaque cube, un chiffre de 1 à 24 en les disposant aléatoirement.

 




Buche, vanille mascarpone, insert myrtilles et biscuit chocolat

Cette année, c’est décidé, je fais ma buche ! Et celle-ci me paraît plus qu’appétissante : biscuit cacao, insert myrtille, crème mascarpone et glaçage violet.


8 personnes | budget : moyen | difficulté : moyenne
préparation : 1h| cuisson : 7 à 8mn


 Le biscuit cacao


Ingrédients :

  • oeuf : 4 jaunes
  • oeuf : 4 blancs + 25 g de sucre
  • sucre semoule : 75 g
  • farine : 50 g
  • fécule : 80 g
  • cacao : 2 cuillère à soupe


  1. Cassez les œufs et séparez les jaunes des blancs. Ajoutez le sucre en pluie dans les jaunes, fouettez pour blanchir le tout. Le mélange augmente de volume et épaissit.
  2. Mélangez les blancs montés en neige ferme avec le sucre prévu. Incorporez la farine et la fécule tamisées, ainsi que le cacao. Ne pas trop mélanger, cela ferait retomber les blancs.
  3. Étalez sur une feuille de papier sulfurisé de 20cm sur 30 cm légèrement beurrée sur une épaisseur régulière, et pas trop épaisse. Cuire immédiatement.
  4. Dès la fin de la cuisson, retournez la feuille de cuisson sur un torchon humide et décollez la feuille. Roulez votre gâteau et laissez refroidir enroulé dans le torchon.

 


L’insert myrtille


Ingrédients :

  • myrtilles surgelées : 1 sachet
  • sucre semoule : 3 cuillères à soupe
  • gélatine : 3 feuilles


  1. Dans une casserole, faites compoter les myrtilles surgelées avec le sucre. Écrasez grossièrement les fruits, et réservez.
  2. Faites ramollir la gélatine dans un bol d’eau froide. Puis incorporez la gélatine aux fruits.
  3. Tapissez un moule carré d’un film alimentaire. Versez la compote de fruits dedans, et réservez au frais jusqu’au montage de la buche.


Crème vanille & mascarpone


Ingrédients :

  • lait entier : 1/2 litre
  • oeuf : 3 jaunes
  • sucre semoule : 125 g
  • farine : 30 g
  • maïzena : 30 g
  • vanille : 1 gousse
  • mascarpone : 250 g
  • gélatine : 3 feuilles


  1. Portez à ébullition sur feu pas trop vif 45 cl de lait avec la vanille dans une casserole à fond épais, au préalable humidifiée pour éviter que la caséine du lait n’attache.
  2. Blanchir les jaunes d’œufs avec le sucre à l’aide d’un fouet. Ajoutez la farine et la maïzena tamisées puis les 5 cl de lait froid. Mélangez jusqu’à obtention d’une pâte lisse.
  3. Ajoutez en remuant un tiers du lait bouillant, puis le 2ème tiers.
  4. S’assurer que le lait n’ait pas attaché dans la casserole. Remettre le tout sur le feu moyen et amenez à ébullition en remuant énergiquement. Cuire environ 20 secondes, jusqu’à épaississement de la crème.
  5. Faites ramollir la gélatine dans un bol d’eau froide, puis incorporez celle-ci dans la crème encore très chaude. Puis faites refroidir la crème.
  6. Quand la crème est froide, incorporez le mascarpone, et réservez au frais jusqu’au montage de la buche.


Glaçage violet


Ingrédients :

  • gélatine : 3 feuilles
  • colorant rouge en poudre : 1 flacon
  • colorant bleu liquide : 5 gouttes
  • chocolat blanc : 1 tablette
  • nappage neutre : 1/2 sachet (nappage pour les tartes)
  • crème liquide entière : 10 cl


  1. Faites fondre le chocolat blanc au bain marie.
  2. Faîtes chauffer le glaçage neutre en respectant les proportions indiquées sur l’emballage de celui-ci.
  3. Incorporez la moitié de celui-ci dans le chocolat fondu. Ajoutez la crème liquide. Mélangez.
  4. Faites ramollir la gélatine dans un bol d’eau froide, puis incorporez celle-ci au chocolat fondu.
  5. Diluer votre colorant poudre dans un fond d’eau, puis ajoutez le colorant bleu. Lorsque la couleur obtenue correspond à vos attentes, mélangez au chocolat fondu.
  6. Laissez refroidir, mais le mélange doit rester assez liquide. Il ne faut donc pas le laisser prendre complètement, afin de napper facilement votre buche.
  7. Astuce : si le mélange chocolat est trop pris, le faire chauffer quelques instants en remuant sans arrêt afin de le liquéfier légèrement.


Montage de la bûche

  1. Dans un moule gouttière, tapissez le fond d’un film alimentaire pour un démoulage aisé.
  2. Déroulez votre biscuit cacao, et insérez-le dans le moule pour en tapisser les bords. Découpez ce qui déborde du moule, et gardez le reste.
  3. Versez sur le biscuit la crème mascarpone, jusqu’au 2/3 du moule.
  4. Prenez votre insert myrtille, et en découper une belle tranche. Puis, déposez-la  au centre de la crème mascarpone.
  5. Recouvrez l’insert myrtille, de crème mascarpone.
  6. Puis recouvrir le tout d’un fond de biscuit cacao, afin de fermer la buche.
  7. Réservez au frais, pendant plusieurs heures. Idéalement, jusqu’au lendemain.

 

 

 




Macaron châtaigne

De délicats petits macarons moelleux, une crème de châtaigne gourmande, et voici une petite gourmandise terriblement régressive.

Vous trouverez la recette des coques de macaron, en cliquant ici


difficulté : technique | préparation : 20 minutes


Montage des macarons


coques de macaron
crème de marron
cacao en poudre


  1. Prenez une coque de macaron, puis avec une poche à douille lisse et de diamètre moyen, déposez-y de la crème de marron.
  2. Recouvrez avec la deuxième coque de macaron.
  3. Saupoudrez de cacao amer.

 

 




Bonbons de Noël, amande et chocolat blanc

Ultra simples, ultra bons … Des petites bouchées pour Noël, préparées avec de la pâte d’amandes et enrobées de chocolat blanc.


16 pièces | budget : bon marché | difficulté : débutant | préparation : 15 mn



pâte d’amande blanche : 120 g
chocolat blanc : 100 g
amandes entières blanches : 16


  1. Travaillez la pâte d’amande pour la ramollir, puis formez  un grand boudin d’1,5 cm de diamètre environ.
  2. Découpez des tronçons de 3 cm de long. Leur donner une jolie forme arrondie sur le dessus et aplati sur le dessous. Réservez.
  3. Faites fondre doucement le chocolat blanc au bain-marie.
  4. Facultatif : Si vous avez un thermomètre à chocolat, tempérez-le pour lui donner un aspect brillant, en suivant la courbe de température : 40/45°C, 25/26°C, 29/30°C.
  5. Trempez vos bouchées de pâte d’amande dans le chocolat fondu, et bien les enrobez. Réservez sur un papier sulfurisé.
  6. Déposez une amande entière sur chaque bouchée.




bonbon de Noël, chocolat basilic

Bonbons de Noël au chocolat noir et aux saveurs de basilic. Aspect classique mais une saveur modernisée et peu commune.


16 pièces | budget : bon marché | difficulté : débutant | préparation : 15 mn


Ganache au basilic


basilic : une poignée de grandes feuilles
chocolat au lait : 350g
crème fleurette : 25 cl
beurre : 50 g


  1. Faites bouillir la crème liquide, puis réserver. Y faire infuser les feuilles de basilic, en les laissant toute la nuit.
  2. Le lendemain, faites fondre le chocolat au bain-marie.
  3. Mixez les feuilles de basilic, puis faites chauffer la crème liquide.
  4. Versez la crème chaude dans le chocolat fondu.
  5. Ajoutez le beurre pommade. Mélangez.
  6. Tapissez un moule à gâteaux de papier cuisson, et y versez la préparation.
  7. Laissez au frigo, durant toute une nuit.


Décorations des bonbons


chocolat noir : 100 g
chocolat blanc : quelques carrés
colorant vert liquide : 1 goutte


  1. Le lendemain, découpez la ganache sous forme de rectangles.
  2. Faites fondre le chocolat noir au bain-marie, et laissez le chocolat refroidir, mais il doit rester liquide.
  3. Plongez-y les rectangles et les retirer sans attendre, pour ne pas que la ganache fonde.
  4. Déposez les rectangles sur une feuille de cuisson, et laissez le chocolat cristalliser.
  5. Faîtes fondre le chocolat blanc au bain-marie. Puis ajoutez le colorant.
  6. Décorez les rectangles de chocolat, avec une fourchette trempée dans le chocolat coloré.
  7. Laissez reposer les chocolats dans un endroit frais, mais pas au frigo.